Les finalistes du prix Elbakin.net 2011

Publié le par Colloque Antiquité-SFFF

Il y a quelques jours, l'un de nos partenaires, Elbakin.net a publié la liste des finalistes de son tout jeune prix (ils en sont, en effet, à la deuxième édition). Les oeuvres sélectionnées ont toutes été publiées entre juin 2010 et le 31 mai 2011. Nous devons saluer le sérieux et l'ouverture d'esprit qui animent les choix et les décisions des membres du jury. 

 

http://www.elbakin.net/plume/xmedia/logo-dragon-prix.jpg

 

  A titre personnel, nous sommes contents de voir qu'un des romans de Fabien Clavel (l'un de nos invités) a été sélectionné. Nous lui souhaitons bonne chance pour les étapes de sélection suivantes.

 

Nous en profitons par la même occasion pour remercier toute l'équipe du site Elbakin.net (et les membres de l'association Elbakin.net) qui nous ont apporté et continuent de nous apporter tous les encouragements et le soutien nécessaires dans l'organisation de notre colloque. Leur politique éditoriale est exigeante et seule la qualité de l'information diffusée prime. Grâce à eux, dans quelques semaines, nous serons à même de vous offrir des dossiers sur certaines oeuvres en rapport avec l'Antiquité Gréco-latine.

 

  En attendant, allons jeter un coup d'oeil aux oeuvres sélectionnées.


Meilleur roman fantasy français :
Meilleur roman fantasy français Jeunesse :
  • La Roue des Vents, Vincent Joubert, Ankama éditions.
  • Les Hauts Conteurs : la Voix des Rois, Oliver Peru, Patrick McSpare, éditions Scrineo Jeunesse.
  • Les Portes de Doregon, Carina Rozenfeld, éditions l’Atalante.
  • L’Héritage des Darcer, Marie Caillet, éditions Michel Lafon.
  • Myrihandes : le Secret des Ames-Soeurs, Meric Guilhem, éditions Au Diable Vauvert.
Meilleur roman fantasy traduit :
  • Fille du Sang, Anne Bishop, éditions Milady (traduction : Claire Kreutzberger).
  • Frey, Chris Wooding, éditions Bragelonne (traduction : Laurent Queyssi).
  • Jade, Jay Lake, éditions Eclipse (traduction : Valéry Reigneaud).
  • Kalix, la loup-garou solitaire, Martin Millar, éditions Intervalles (traduction : Marianne Groves).
  • Les Cent Mille Royaumes, N.K. Jemisin, Orbit (traduction : Alexandra Maillard).
Meilleur roman fantasy traduit Jeunesse :
  • Chroniques des Rivages de l’Ouest : Pouvoirs, Ursula K. Le Guin, éditions l’Atalante (traduction : Mikael Cabon).
  • Leviathan, Scott Westerfeld, éditions Pocket Jeunesse (traduction : Guillaume Fournier).
  • Le Peuple des Minuscules, Steve Augarde, éditions Albin Michel (traduction : Jean Esch).
  • Le Prix de la Magie : l’Epreuve, Kathleen Duey, éditions Castelmore (traduction : Nenad Savic).
  • Reckless, Cornelia Funke, Lionel Wigram, éditions Gallimard Jeunesse (traduction : Marie-Claude Auger).

 

"Un petit mot sur notre sélection ? Eh bien, tout d’abord, du côté des parutions Jeunesse, notre jury tient à signaler l’abondance de bonnes surprises du côté des auteurs français, un constat plutôt réjouissant ! Concernant le prix Adulte, notre sélection de titres a un petit côté "déjanté" que nous assumons totalement. Les débats furent enflammés, certains titres passèrent tout près d’une citation, mais nous étions tous d’accord sur une chose : depuis ses débuts, il y a bientôt onze ans, Elbakin.net a toujours voulu mettre en avant la fantasy, toute la fantasy, sans barrière ni frontière.
Une volonté d’ouverture revendiquée, car nous ne nous interdisons jamais d’aller fureter à la lisière des genres pour trouver ce qui se fait de plus intéressant dans le domaine de la littérature de l’Imaginaire, quitte à repousser les frontières pour élargir nos horizons."

BH - DKN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article